Sucres d’orge de Moret sur Loing

Créé et confectionné d’abord comme une médication par les religieuses de Moret sur Loing au début du XVIIème siècle, le doux bonbon devint rapidement la friandise préférée de la Cour qui en faisait grande consommation, à commencer par les orateurs, tel Bossuet qui vantait ses propriétés adoucissantes pour la gorge !

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *